Note réalisée en collaboration avec la société de gestion WiseAM.

Devant les évolutions récentes de la crise sanitaire et économique liée à l’épidémie de coronavirus, nous avons décidé d’essayer d’apporter des informations régulières tant sur l’économie que sur les actions réalisées dans les portefeuilles. Ainsi, nous publierons chaque jour un Flash rapide et succinct des faits principaux de la veille et des opérations réalisées par notre société de gestion.

FLASH QUOTIDIEN #3 – 18 mars 2020

Voici un récapitulatif de la journée du 18/03/2020 :

A l’occasion de son discours télévisé, le Président Macron a annoncé la suspension du paiement des loyers pour les entreprises afin de pallier les difficultés financières dues au confinement.  Il semblerait finalement que l’état attende un coup de pouce… du privé sur ce point ! Cette mesure inédite a un impact important sur les valeurs foncières dont la valorisation boursière a fortement corrigé. Le rendement en sortie de crise sera potentiellement bien plus attractif sur ce secteur !

Alors que le Dow Jones a enregistré en début de semaine sa pire séance depuis le krach de 1987, les opérateurs continuent à redouter une forte récession au cours des mois à venir avec la multiplication des mesures de confinement et les fermetures d’usines de production pour enrayer la propagation de la pandémie.

En Italie, le ministre de la Santé a annoncé que si le nombre de contaminés continue de progresser d’ici dimanche, des mesures plus strictes de confinement pourraient être annoncées. Alors que les Italiens sont appelés à rester chez eux jusqu’au 3 avril, les mesures pourraient être prolongées de quatre semaines supplémentaires. Cette annonce a eu pour effet de provoquer une nouvelle baisse sur les marchés européens ce jour, les intervenants se servant de l’exemple italien pour extrapoler la situation à l’ensemble des économies occidentales.

Sur une note plus positive, la situation concernant le virus continue de s’améliorer en Chine, où le nombre de cas actifs est passé sous la barre des 10 000 personnes. Les autorités chinoises ont par ailleurs levé une partie des mesures de confinement dans la plupart des provinces, et l’activité commence à reprendre progressivement.

 

Point de vue de l’expert

 

 

Par Jean-François Delcaire – Gérant du fonds HMG Découvertes

Fonds de petites et moyennes valeurs

Crédit image : zoominvest.fr

 

Les fonds actions de petites et moyennes capitalisations font partie intégrante de la stratégie actions des portefeuilles. Parmi eux, HMG Découvertes est un OPC qui bénéficie de notre confiance depuis plusieurs années pour la qualité de sa gestion et la régularité de ses performances.

Dans le contexte de tensions qui touchent les marchés depuis fin février, le gérant Jean-François Delcaire a procédé à la cession d’actifs moins liquides lorsque le marché le permet, et de titres de société plus fragiles (du fait de leur sensibilité à une éventuelle récession) au profit de valeurs susceptibles d’être favorisées en cas de prolongation de la crise sanitaire. Le gérant se tourne déjà vers les gagnants de demain, comme les modèles d’affaire liés aux abonnements. Ceux si voient en effet leurs recettes bénéficier d’une stabilité bien enviable dans le contexte actuel !

Le gérant a par ailleurs créé une poche de liquidités au sein de son portefeuille afin de pouvoir profiter d’opportunités de marché dans les prochaines semaines. Cette poche est proche du maximum jamais enregistré.

Les performances du fonds, au 17/03/2020, font encore une fois état d’une forte résilience à la baisse : HMG Découvertes est à -22.30% sur l’année 2020, tandis que le CAC Small NR a abandonné 37.70% sur la même période.

 

Un point sur les secteurs d’investissement

 

Les secteurs les plus affectés :

  • En tête, les financières, le secteur représente le troisième poids du fonds et sous-performe nettement les autres secteurs (S&P Financials -36,85% contre S&P 500 -29,41%.).
  • Les matières premières (dont le pétrole), le secteur doit faire face aux inquiétudes sur la demande mondiale
  • Enfin, les cycliques industrielles, (Certaines valeurs suivent simplement le cours de l’économie, elles sont dites valeur cyclique économique. Ainsi en période de récession une entreprise cyclique verra son activité et donc sa valeur chuter. A l’inverse une entreprise contracyclique profitera d’une récession économique pour se développer) car elles se trouvent confrontées aux inquiétudes de disruption au niveau international.

Les secteurs ayant le mieux résisté :

  • Le secteur de la santé : les entreprises pharmaceutiques ne sont pas épargnées mais baissent moins que le marché (sur un mois, le S&P 500 Healthcare affiche -20,59% contre -29,41% pour le S&P 500). Gilead, une société de biotechnologie américaine, est un des seuls titres, tous secteurs confondus, affichant une performance positive. Cela s’explique par les tests effectués autour du « Remdesivir » médicament pouvant possiblement traiter les malades du Covid-19.
  • Les minières, avec des performances négatives mais relativement solides.
  • Peut-être plus surprenant, les valeurs chinoises avec un bêta habituellement relativement élevé, telles que Ping An Insurance, mais aussi des valeurs technologiques, comme Vipshop avec des publications de très bons résultats et Trip.com ayant connu un ajustement plus tôt dans l’année.

Principaux indices

*Performance calculée sur les cours du 18/03/2020 à 17h30 heure française