Note réalisée en collaboration avec la société de gestion WiseAM.

Devant les évolutions récentes de la crise sanitaire et économique liée à l’épidémie de coronavirus, nous avons décidé d’essayer d’apporter des informations régulières tant sur l’économie que sur les actions réalisées dans les portefeuilles. Ainsi, nous publierons chaque jour un Flash rapide et succinct des faits principaux de la veille et des opérations réalisées par notre société de gestion.

FLASH QUOTIDIEN #2 – 17 mars 2020

Voici un récapitulatif de la journée du 17/03/2020 :

Au lendemain de l’intervention télévisée du Président de la République, le durcissement des mesures de confinement entre en vigueur pour au moins deux semaines. Les sorties sont limitées au strict minimum, le télétravail est recommandé là où il est possible et des mesures de soutien aux personnes mobilisées dans la crise sanitaire et plus généralement à l’économie du pays ont été annoncées et doivent être détaillées d’ici peu.

L’épidémie continue de progresser dans le monde, il y a désormais 185 067 cas confirmés qui ont engendré 7 330 décès. Il y a cependant 80 256 personnes qui sont déclarées guéries de la maladie et le taux réel de mortalité du virus (en tenant compte des très nombreux cas non déclarés car présentant peu de symptômes) reste faible.

Le CAC 40, à l’instar des autres places boursières européennes, a ouvert en forte hausse avant de vivre une séance en dents de scie, et de finalement terminer sur une note positive.

L’Autorité des Marchés Financiers a annoncé ce jour la mise en place d’une interdiction de la vente à découvert sur 92 titres cotés sur la place parisienne. Cette décision du gendarme boursier concerne les valeurs ayant subi un recul supérieur à 10% de leur valeur sur la journée précédente, la liste pourrait donc s’enrichir dans les jours qui viennent. Cette décision qui vise à limiter la spéculation à la baisse sur les actions en pleine tourmente intervient quelques jours après que la même décision a été prise sur les places madrilène, milanaise et londonienne.

Le taux d’emprunt à 10 ans de l’Italie continue de monter (un pic à 2.44% a été atteint dans la journée) ce qui montre une certaine défiance vis-à-vis de la dette italienne. Cependant, lors de la crise de 2011, ce taux était de l’ordre de 6%. Le taux du 10 ans français est lui à 0,23%.

De façon plus globale, nous suivons surtout l’écartement du spread (différentiel entre deux taux) entre les taux italiens et les taux US car cette situation reste problématique pour les stratégies du fonds H2O Multibonds qui est présent dans vos portefeuilles. Nous menons donc une surveillance renforcée sur ce gestionnaire. Une réunion téléphonique est d’ailleurs programmée avec les gérants de H2O AM.

En ces temps d’indécision, il apparait opportun de se tourner vers des experts disposant des informations les plus pertinentes. Nous souhaitions en ce sens partager avec vous le point de vue de l’équipe de gestion avec qui nous travaillons les actions émergentes. La stabilisation en Asie, que nous évoquions hier, se confirme dans les chiffres… et pourrait être source d’informations pour les jours à venir. 

 

Principaux indices

*Performance calculée sur les cours du 17/03/2020 à 17h30 heure française