Note réalisée en collaboration avec la société de gestion WiseAM.

Devant les évolutions récentes de la crise sanitaire et économique liée à l’épidémie de coronavirus, nous avons décidé d’essayer d’apporter des informations régulières tant sur l’économie que sur les actions réalisées dans les portefeuilles. Ainsi, nous publierons chaque jour un Flash rapide et succinct des faits principaux de la veille et des opérations réalisées par notre société de gestion.

FLASH QUOTIDIEN #10 – 26 mars 2020

Voici un récapitulatif de la journée du 26/03/2020 :

LE CHIFFRE DU JOUR : 1 100 MILLIARDS D’EUROS !

Souvent avec un train de retard… mais à bord tout de même. Nous avons pu ces derniers jours souligner l’ampleur de la réponse budgétaire et monétaire de l’oncle Sam… Après les mesures de la BCE, il semblerait que les dirigeants des Etats européens envisagent eux aussi d’amplifier leur attirail. Ainsi, d’ordinaire si réfractaire aux largesses budgétaire, l’Allemagne a approuvé une enveloppe de 1 100 milliards visant à soutenir son économie. Une réponse indispensable eu égard aux indices de confiance inéluctablement en berne sur le vieux continent, après toutes les mesures de confinement liées au Covid-19. L’heure est, vous l’aurez compris, aux mesures de soutien. Le G20 vient également, dans un communiqué, d’annoncer une injection de 5 000 milliards de dollars dans l’économie…. Mais où étaient donc passés tous ces milliards avant cette crise ?

PRES DE LA MOITIE DE LA POPULATION MONDIALE EN CONFINEMENT

Avec la progression du Covid-19 et l’instauration récente de mesures de confinement en Inde (1,3 milliards d’habitants), ce sont désormais 3 milliards de personnes dans le monde qui sont ou ont été concernées par des mesures de confinement (celles mises en place en Chine sont désormais levées, à l’exception de la ville de Wuhan). Ces mesures, destinées à protéger les populations et à ralentir la progression du virus, commencent à porter leurs fruits dans les premiers pays à l’avoir pratiqué. D’autres effets, certains inattendus et parfois bénéfiques, se font également sentir… Nul doute que les conséquences indirectes du virus continueront d’apparaître dans les prochains mois

HAUSSE HISTORIQUE DES DEMANDES D’ALLOCATION CHOMAGE AUX ETATS-UNIS

Dans le contexte actuel, les chiffres qui donnent le tournis (nombre de contaminations, plans d’aides, …) sont légion ! Celui de 3,3 millions publié cet après-midi peut paraître anodin, mais il est en réalité historique : il s’agit du nombre de nouvelles demandes d’allocations chômage aux Etats-Unis… en une semaine ! Le précédent record remonte à octobre 1982 et était établi à… 695 000 nouvelles demandes. Ce chiffre s’explique par la mise à l’arrêt progressive de l’économie américaine, qui implémente des mesures de confinement au gré de la progression du Covd-19 sur le territoire. Si les analystes s’attendaient à un chiffre record, leurs estimations s’établissaient dans une fourchette entre 1,5 et 2,5 millions de nouvelles demandes. L’accord sur le plan de relance économique trouvé au Congrès américain, qui prévoit d’allonger de 3 à 4 mois la durée du versement des indemnisations aux chômeurs arrive à point nommé en ces temps difficiles !

LE POINT COVID-19 DU JOUR

Si les statistiques concernant la progression du virus sont très difficiles à établir (un grand nombre de pays, dont la France, ayant arrêté de faire des dépistages systématiques), on recense toutefois près de 500 000 cas de personnes diagnostiquées comme souffrant du Covid-19 dans le monde. Les Etats-Unis sont malheureusement en passe de détrôner l’Italie au classement des pays les plus touchés… ce qui n’est pas anormal si on tient compte des différences démographiques entre les deux pays. Avec 74 386 cas à ce jour, les italiens voient chaque jour le nombre de nouvelles contaminations diminuer, et entrevoient de plus en plus le tant attendu pic d’épidémie. Forza !

Principaux indices

*Performance calculée sur les cours du 26/03/2020 à 17h30 heure française

Revue de presse