Note réalisée en collaboration avec la société de gestion WiseAM.

Devant les évolutions récentes de la crise sanitaire et économique liée à l’épidémie de coronavirus, nous avons décidé d’essayer d’apporter des informations régulières tant sur l’économie que sur les actions réalisées dans les portefeuilles. Ainsi, nous publierons chaque jour un Flash rapide et succinct des faits principaux de la veille et des opérations réalisées par notre société de gestion.

FLASH QUOTIDIEN #1 – 16 mars 2020

Voici un récapitulatif de la journée du 16/03/2020 :

La « Federal Reserve » américaine a annoncé durant le week-end une baisse des taux directeurs et la mise en place d’un nouveau « Quantitative Easing » (processus qui permet de racheter massivement les créances des banques et des entreprises et éloigne ainsi un risque de crise de liquidités), mais dans un contexte d’incertitudes autour des mesures de confinement envisagées par les gouvernements au niveau européen, les marchés financiers ont poursuivi leurs chutes respectives (cf. tableau ci-dessous). Pour une fois, les indices européens clôturent sensiblement plus hauts que leurs plus bas de la journée montrant ainsi que la baisse en intraday avait été exagérée.

 

*Performance calculée sur les cours du 16/03/2020 à 17h30 heure française

 

Le pic d’anxiété global pourrait être atteint si le territoire américain venait à subir la propagation du virus et les mesures de confinement qui en découlerait. L’incertitude autour de ce sujet alimente lui aussi les pressions vendeuses sur les marchés.

En Chine, d’où l’épidémie est partie, la situation semble se stabiliser avec un net ralentissement des nouveaux cas déclarés de Covid-19.

Les marchés de taux souverains (qui témoignent de la confiance des investisseurs dans la capacité d’un Etat à rembourser sa dette) ont continué de se tendre, notamment le 10 ans Italien (qui remonte au-dessus de 2%). Nousle surveillons de près en raison de son impact sur certaines stratégies de gestion de gérants sélectionnés dans vos portefeuilles, notamment des équipes de H2O AM.

Nous continuons aussi d’analyser le comportement des fonds sélectionnés dans nos allocations et sommes en contact avec leurs gérants pour adapter la gestion avec les évolutions à court terme, aussi bien pour gérer les tensions actuelles que pour préparer la sortie de crise qui offrira des opportunités que le marché n’avait pas vu depuis la crise de 2008.

Nous avons également réalisé de petites opérations en intraday pour limiter la volatilité globale des portefeuilles.

Les réponses monétaires (banques centrales) et budgétaires (gouvernements) à cette crise sanitaire, qui semblent se décider, pourraient être massives, et permettraient ainsi de limiter l’impact financier mais surtout d’accélérer la reprise des marchés.