En raison de la crise sanitaire du Covid-19, les dates de déclaration d’impôts sur le revenu 2020 ont été modifiées par le gouvernement.

Retrouvez le nouveau calendrier fiscal 2020 (source impots.gouv.fr) :

Mise à jour du 02 juin 2020

La mise à jour du site de la DGFiP établit le report au 30 juin des déclarations dématérialisées pour les contribuables ayant perçu des revenus professionnels non salariaux.

Ainsi, les déclarations de revenus comportant des bénéfices industriels et commerciaux (BIC), des bénéfices non commerciaux (BNC), des bénéfices agricoles (BA) ou des revenus fonciers issus d’une SCI peuvent se faire jusqu’au 30 juin 2020 quelque soit le mode de télétransmission utilisé :

  • Echange de données informatisé (par l’intermédiaire d’un expert-comptable ou d’un prestataire spécialisé)
  • Echange de formulaires informatisé (sur le site impots.gouv.fr par le contribuable lui-même ou via un intermédiaire)

Attention, il n’existe aucun report pour les déclaration réalisées sur papier. L’ensemble des revenus doit toujours être déclaré avant le 12 juin.

20 avril

Ouverture du service de déclaration en ligne sur impots.gouv.fr.

04 juin

Date limite pour les habitants des départements 01 (Ain) à 19 (Corrèze) et pour les non-résidents

08 juin

Date limite pour les habitants des départements 20 (Corse) à 54 (Meurthe-et-Moselle)

11 juin

Date limite pour les habitants des départements 55 (Meuse) à 976 (Mayotte)

12 juin

Date limite pour les déclarations version papier (cachet de la Poste faisant foi)

Attention,

Pour les contribuables soumis à l’IFI (Impôt sur la Fortune Immobilière), vous pourrez déclarer votre IFI avec votre déclaration des revenus en utilisant la déclaration en ligne.

LA DECLARATION AUTOMATIQUE

Selon le gouvernement, 2/3 des usagers pourraient ne pas avoir à déclarer cette année grâce à la déclaration automatique.

Comment savoir si je bénéficie de la déclaration automatique ?

La déclaration automatique sera proposée aux foyers fiscaux qui ont été imposés, l’an dernier, uniquement sur des revenus pré-remplis par l’administration et qui n’ont signalé aucun changement de situation (adresse, situation de famille ou création d’un acompte de prélèvement à la source) en 2019.

  •  si vous avez déclaré en ligne l’année dernière : vous recevrez un courriel d’information sur ce nouveau dispositif vous signalant que le récapitulatif des informations connues de l’administration est disponible, pour vérification, dans votre espace particulier ;
  •  si vous avez déposé une déclaration papier en 2019 : vous recevrez par courrier votre nouvelle déclaration de revenus sous un format adapté, accompagnée de documents vous présentant ce nouveau mode de déclaration.

Compte tenu des modalités particulières d’imposition de leurs revenus, les non-résidents fiscaux en 2019 ne sont pas éligibles à la déclaration automatique.

Comment ça marche exactement ?

Si vous êtes éligible, vous devrez bien vérifier les informations que l’administration porte à votre connaissance :

  • si toutes les informations sont correctes et complètes, vous n’avez rien d’autre à faire.

Votre déclaration de revenus sera automatiquement validée ;

  • si certains éléments doivent être complétés ou modifiés (adresse, situation de famille, montant des revenus et charges, dépenses éligibles à réduction / crédit d’impôt, option pour choisir l’imposition au barème des revenus de capitaux mobiliers…), vous devrez alors remplir et signer votre déclaration de revenus comme habituellement.